Nous avons découvert le récit de politique fiction de Marie Acastillone : Bienvenue au Gaulistan.

Merci Marie pour ce livre, où nous avons reconnu des clins d’oeil à notre action, avec des références appréciables à des penseurs de référence.

En moins d’une centaine de page et une petite heure de lecture, on apprend beaucoup : Vote Blanc reconnu, nouvelle Constitution, tirage au sort, système sans parti, mandat non renouvelable et bien d’autres idées incontournables. Elles sont en cohérence avec les avancées devenues nécessaires pour nous sortir du marasme dans lequel la pseudo-démocratie actuelle nous a plongé. Cerise sur le gâteau, nous y trouvons aussi un mode d’emploi pour refonder nos institutions.

Envisageant un scénario possible, le récit nous fait traverser la vie d’une héroïne politique, Vibrice de Vaux-Mornay. Elue à la présidence avec les “Parti des Votes blancs” elle instaure une transition démocratique et inspire toute une partie du monde moderne. Pour ancrer le lecteur à la réalité, l’auteure consacre un chapitre au quinquennat désastreux d’une candidate nationaliste. Hurlant de vérité et inquiétant.

S’agit-il d’une nouvelle “Utopia” ?

Non, ici se présente une prémonition possible géniale, présentée avec humour et conviction et, au fond, très sérieusement, car appuyée sur des travaux remarquables. Comme un modèle à suivre. Comme un modèle que nous avons déjà en nous. Modèle en marche depuis Clisthène l’ancien jusqu’aux modernes, comme Fishkin, David Van Reybrouck, Etienne Chouard et bien d’autres.

Nous pourrions faire de ce roman de politique fiction de Marie Acastillone l’un de nos petits livres… blancs !

Nous espérons en tout cas qu’il sera un outil ouvrant des perspectives pour mieux faire comprendre la nature de nos idées à l’exception d’une seule : les Citoyens du Vote Blanc ne souhaitent pas faire carrière dans la politique, puisque nous sommes simplement là pour que l’arrêt d’urgence des dérives de notre démocratie soit activé !

Adoptons pour devise cette pensée, signée Victor Hugo qui couronne ce livre :

Rien n’est plus puissant qu’une idée dont le temps est venu.

Et le temps est venu.

Téléchargement

Le livre est disponible en PDF ici mais nous vous
encourageons à vous procurer l’édition papier de ce récit :
neuf euros chez votre libraire.

1 Commentaire

Laisser une réponse

© 2010-2019 - Citoyens du Vote Blanc - Parti du Vote Blanc

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?