J-100 avant le 1er Tour !

Aujourd’hui, vendredi 13 janvier 2012, nous sommes à 100 jours du premier tour de l’élection présidentielle.

Ce chiffre purement symbolique n’impacte en rien l’élection, mais nous donne l’opportunité de découvrir la position des principaux candidats sur le vote blanc :

  • Nicolas SARKOZY (UMP) : Même s’il n’est pas encore officiellement candidat (quel cachotier!), le Président de la République ne semble pas réellement intéressé par une reconnaissance du vote blanc. En effet, il n’a pas répondu à notre courrier du 3 décembre lui demandant de préciser ses intentions. De plus l’UMP n’a officiellement aucun avis sur la question…
  • François HOLLANDE (PS) : Sa position personnelle sur le vote blanc n’est aujourd’hui pas connue. Par contre, celle du Parti Socialiste est des plus “conciliante” ! En effet, le PS souhaite juste comptabiliser les votes blancs en les séparant des votes nuls… ce qui, pour le PVB, est une mesurette sans intérêt. Sans comptabilisation comme suffrage exprimé, le vote blanc n’a aucun pouvoir !
  • François BAYROU (MoDem) : Sur le sujet du vote blanc, François Bayrou se distingue des 2 précédents candidats. Tout du moins, en 2007, il prônait une reconnaissance du vote blanc comme suffrage exprimé … mais avec un vote obligatoire ! Est-il possible que son point de vue évolue sur ce sujet en 2012 ? C’est possible, car il est important de savoir que la grande majorité des tentatives de loi pour reconnaitre le vote blanc sont issues de personnalités politiques centristes !
  • Eva JOLY (Europe Écologie) : Le programme 2012 d’Eva Joly fait bien mention de la “Comptabilisation des bulletins blancs” mais sans préciser s’il s’agit de les compter en tant que suffrages exprimés ou simplement de les différencier des votes nuls. S’agit-il d’une tentative de rallier les sympathisants blancs sans s’engager officiellement ou d’une réelle volonté politique de changer les choses ? Le mystère reste entier…
  • Dominique de Villepin (République Solidaire) : La position de Dominique de Villepin est simple : il souhaite instaurer un vote obligatoire et offrir le vote blanc en contrepartie. Nous sommes loin d’adhérer à cette vision, car pour nous, le vote est un acte citoyen libre, consenti et volontaire. En ce sens, au droit de voter doit aussi demeurer le droit de ne pas voter !
  • Hervé Morin (Nouveau Centre) : Sa position est identique à celle de Dominique de Villepin, à savoir un vote obligatoire avec un vote blanc en contrepartie. Encore une fois, nous n’adhérons pas à ce point de vue, qui va à l’encontre de l’acte citoyen et libre qu’est de voter.
  • Marine LE PEN (FN) : Nous ne connaissons malheureusement pas son point de vue sur le Vote Blanc, ni celui de son parti, le Front National.

Malheureusement, tous les candidats ont de longs programmes mais peu semblent se soucier de faire réellement avancer la démocratie…

J-100 avant l'élection presidentielle de 2012 !!

© 2010-2019 - Citoyens du Vote Blanc - Parti du Vote Blanc

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?