Legislative-2013

Dans un contexte de scandale et d’affaires politiques qui se multiplient, l’élection législative partielle de Villeneuve-sur-Lot était attendue comme un symbole fort d’un désaveu généralisé.  Coté résultat, le candidat UMP a finalement remporté le duel qui l’opposait au candidat du Front national. Jean-Louis Costes a obtenu 53,76% des voix, contre 46,24% pour son rival frontiste, Etienne Bousquet-Cassagne.

Un tel contexte était pourtant l’occasion pour de nombreux ”petits candidats” de tenter un ”coup” politique en surfant sur le climat délétère qui règne sur l’ancienne circonscription de Jérôme Cahuzac. On notera par exemple la présence opportune du très Parisien François Asselineau qui, après avoir vanté les mérites de l’abstention lors de l’élection présidentielle, en découvrira à ses dépends les effets négatifs.

Mais le chiffre à retenir n’est pas celui du résultat.

Alors que l’abstention était de 54,12% au premier tour, elle est repassée sous la barre des 50% pour le second tour, avec 47,53%. Le principal enseignements du scrutin est le score des votes “blancs et nuls” enregistrés : un peu plus de 14%.

Un score qui s’explique notamment par le refus d’une partie de l’électorat de Gauche à suivre les consignes du PS qui appelait à ”faire barrage au FN”. Ces électeurs n’auront donc pas joué le jeu du ”front républicain”. Le 21 avril 2002, ils avaient voté Jacques Chirac pour faire barrage à Jean-Marie Le Pen. Dimanche, à Villeneuve-sur-Lot, ils auront préféré le vote blanc, car ils ne se retrouvaient ni dans le candidat UMP, ni dans le candidat FN – une manière aussi d’exprimer que le PS et l’UMP ne sont pas la même chose.

Depuis sa création, le Parti du Vote Blanc défend l’hypothèse que la reconnaissance du vote blanc aurait pour effet immédiat de réduire le taux d’abstention aux élections. Le résultat de cette législative partielle met en évidence cette mécanique et confirme notre hypothèse. Le lien est maintenant clairement établit. Le vote blanc permet bel et bien de lutter contre l’abstention.

 

© 2010-2019 - Citoyens du Vote Blanc - Parti du Vote Blanc

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?