Vous trouverez ci-dessous l’ensemble des participants aux listes de Citoyens du Vote Blanc pour les élections Européennes 2014.

Cliquez sur une photo pour plus d’informations

Magali Delamour

magalidelamour@gmail.com

Porte-Parole des Citoyens du Vote Blanc.

Psychologue clinicienne, Présidente de l'association "Les Alter-Egaux".

×
Magali Delamour

Magali Delamour

François Patissier

François Patissier

Richard Pezet

Richard Pezet

Andrzej Koriat

Andrzej Koriat

Denise Monfort

Denise Monfort

Christophe Valliccioni

Valliccioni.Christophe@gmail.com

Pour ceux qui ne se retrouvent pas dans ce que propose la politique Européenne actuelle et qui n’ont d’autres choix que de ne pas voter ou de voter blanc, nous vous offrons une alternative pour que vos votes soient pris en compte, en votant pour les listes des Citoyens du Vote Blanc.

Je m’engage, avec les citoyens du vote blanc :

  • à faire réformer la structure démocratique  européenne   pour qu’elle devienne plus transparente et  plus à l’écoute des citoyens  , avec notamment la prise en compte du vote blanc comme suffrage exprimé.
  • à faire voter des lois axées sur la surveillance des hommes politiques et la participation citoyenne.

L’Europe est une chose bien trop sérieuse pour ne la laisser qu’aux professionnels de la politique.

Citoyennes, citoyens, rejoignez nous pour devenir les acteurs de votre Europe !

×
Christophe Valliccioni

Christophe Valliccioni

Natacha Le Bian

Natacha Le Bian

Bernard Frau

Bernard Frau

Pascale Filliatre

Pascale Filliatre

Pierre Lebrun

Pierre Lebrun

Marie-Claude Trebert

Marie-Claude Trebert

Dominique David

Dominique David

Pascale Ozier

Pascale Ozier

Yann Simon

Yann Simon

Martine Le Roy

Martine Le Roy

Claude Calvet

Claude Calvet

Christine Dufner

dufner.christine@free.fr

Elections européennes : On est tous concerné(e)s.

Avoir le pouvoir de l’individualité – Agir ; Exister c’est aussi pouvoir s’exprimer, être entendu et pris en compte, non ?

Parce que chaque personne compte, parce chaque avis compte !

En l’état actuel de nos lois, voter BLANC en ÉLISANT une liste blanche est la seule solution que je connaisse pour ne plus rester inerte, impuissant, entre le marteau et l’enclume d’une politique dans laquelle on ne se reconnaît pas, ou plus.

Sortir du silence et de l’indifférence du monde politique, compter réellement en nombre pour enfin changer la « donne » sur la délégation des pouvoirs.

Se battre pour une VRAIE reconnaissance du vote blanc, c’est notre droit à tous de le faire, ensemble, ici et ailleurs dans le monde.

Je compte sur vous, on compte sur vous !

×
Christine Dufner

Christine Dufner

Paul Adam

Paul Adam

Malika Saulnier

Malika Saulnier

Valentin Fillaud

Valentin Fillaud

Nathalie Sevoz

Nathalie Sevoz

Cédric Mahe

Cédric Mahe

Melissa Djellali

Melissa Djellali

Patrick Labille

p.labille.cvb@free.fr

Il est simplement temps, pour une démocratie comme la France, de grandir et d’accepter que chaque vote ait une valeur identique.

Il est temps que le citoyen qui n’adhère pas aux projets politiques proposés ne soit pas contraint à l’abstention ou à un vote blanc sans aucune valeur électorale.

Enfin, il est temps que les représentants politiques, dans leur ensemble, puissent être mis en minorité lors d’élections si les citoyens estiment qu’il en va de l’intérêt du pays…

Le peuple doit pouvoir exprimer son désir de changement par l’urne et ainsi créer l’opportunité d’imposer ses propres aspirations.

×
Patrick Labille

Patrick Labille

Dominique Lalanne

Dominique Lalanne

Olivier Anoge

Olivier Anoge

Thierry Gonthier

Thierry Gonthier

Gérald Brachet

Gérald Brachet

Stéphane Casse

Stéphane Casse

Patricia Béquet

Patricia Béquet

Francis Couturier

Francis Couturier

Loïc Reder

Loïc Reder

Céline Busteau

30 ans – Pacsée – Maman d’une petite fille de 3 ans pleine d’énergie – Partenaire d’un homme plein de ressources.

Toulousaine de naissance, Seine et Marnaise d’origine, Charentaise de cœur, Limousine par parenté, ma terre d’accueil aujourd’hui : Les Landes.

Musicienne dans l’âme, je suis captivée par la gastronomie française et régionale, la pâtisserie, les bons vins et la littérature. J’apprécie les vacances en famille, nos moments de tourisme en France, pour la richesse du patrimoine historique et la diversité des paysages tous plus sublimes les uns que les autres.

Maman à 1000% je consacre tout de même du temps à partager ma passion pour la cuisine en animant des ateliers culinaires à domicile et à supporter en famille les rugbymen en rouge et noir de Toulouse.

Concernant mes rares minutes de liberté intellectuelle, j’observe avec inquiétude la France que nous allons laisser à nos enfants. Une France qui s’éteint, qui croule sous des dépenses toujours plus abusives et aberrantes.  Dirigée par des têtes soient disant bien pensantes plus préoccupées par leurs ambitions personnelles que par leur Nation.

J’ai en mémoire un cours de Droit Constitutionnel où j’apprenais ceci :

«La démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple.» Abraham Lincoln

Il est donc grand temps aujourd’hui que nous reprenions les rênes de notre si Belle France et que nous exprimions diplomatiquement notre mécontentement. OUI, nous pouvons dire NON à ce qui nous est proposé. Voter Blanc, c’est l’alternative qu’il nous faut, c’est entravé une mécanique qui ne donne plus réellement aux citoyens la possibilité de donner son avis.

C’est dans cette optique de réappropriation de notre démocratie que je m’engage auprès de l’association des Citoyens du Vote Blanc avec ferveur et enthousiasme.

×
Céline Busteau

Céline Busteau

Pierre Admirat

27 ans, Agent de Sécurité

Passionné d’Histoire et de cinéma, je pratique le rugby depuis ma plus tendre enfance.

Au delà de représenter des gens, le Vote Blanc exprime une idée et il est un vrai choix.

C’est pourquoi j’ai décidé de représenter ce choix aux cotés des Citoyens du Vote Blanc afin que TOUS les Citoyens soient représentés et entendus dans Notre Pays.

×
Pierre Admirat

Pierre Admirat

Carole Debrie

Carole Debrie

France Guenaud

France Guenaud

Cyril Dubos

Cyril Dubos

Sarah Mortier

Sarah Mortier

David Gillet

david.gillet.85@gmail.com

Je suis convaincu depuis longtemps que voter n’est pas un droit mais un devoir, et dans ma conception du vote, il faut alors pouvoir laisser le choix de voter blanc (et que cela soit reconnu).

La législation actuelle ne prends pas en compte les votes blancs jusqu’au bout ; elle ne fait que les recenser. Le vote blanc permettrait à toute un pan de la population d’exprimer son ras-le-bol de la politique, tout bords confondus.

×
David Gillet

David Gillet

Stéphane Gueroui

Stéphane Gueroui

Katia Lebaillif

Katia Lebaillif

Alexis Lenne

Alexis Lenne

Philippe Loth

Philippe Loth

Alain Mourguy

Alain Mourguy

Martine Serrat

khyzarm@yahoo.fr

La reconnaissance du vote blanc est essentielle : elle donne la valeur exacte du choix de ne pas subir des élites auto-proclamées par le truchement du suffrage universel. Et remet en cause l’imposture de légitimité d’un processus d’accaparation du pouvoir qui n’a que trop duré.

×
Martine Serrat

Martine Serrat

Mireille Thomas

Mireille Thomas

Virginie Paquin-Gruet

Virginie Paquin-Gruet

Stéphane Guyot

stephane.guyot@parti-du-vote-blanc.fr

Agent immobilier âgé de 44 ans, marié et père de 3 enfants, je pense que je n’ai rien de l’homme politique tel qu’on a l’habitude de le voir.

Bien que passionné par les débats d’idées, je ne me suis jamais engagé dans quelque parti que ce soit et je reconnais davantage les idées de bon sens que les dogmes idéologiques.

En 1995, face au duel Chirac/Jospin, j’ai pris conscience de la règle du “voter pour le moins pire” imposée aux électeurs.

Pour la première fois j’ai voulu voter blanc pour dire qu’aucun des 2 ne me convenait, mais je ne pouvais pas le faire.

L’idée du vote blanc allait faire son chemin. Un premier projet d’association sera rédigé mais restera dans un tiroir. C’est en avril 2010, alors que la France gronde de plus en plus et que l’abstention bat de nouveaux records que je crée finalement le Parti du Vote Blanc / Citoyens du Vote Blanc.

Le vote blanc est la réponse à cette colère. Face au ras-le-bol grandissant des citoyens devant une classe politique sourde et incapable de se remettre en cause, le vote blanc est le seul outil pacifique permettant aux électeurs d’exprimer leur désaccord.”

En m’appuyant sur les réseaux sociaux pour lancer mon mouvement, je réalise alors que le vote blanc répond à une attente importante de citoyens de tout horizon.

Simple citoyen issu d’une “France d’en bas qui se lève tôt pour gagner (pas beaucoup) plus” devenu candidat atypique aux présidentielles de 2012, aux législatives 2012, aux européennes 2014, je veux être le représentant de tous ceux qui souhaitent exprimer leur désaccord et jeter les bases d’une vraie démocratie.

×
Stéphane Guyot

Stéphane Guyot

François Dreux

26 ans. Etudiant. Habite en Eure-et-Loir (28)

J’ai choisi de m’engager dans cette campagne des Européennes pour 4 raisons :

  1. Je suis bien sûr favorable, comme tous les autres candidats, à la reconnaissance du vote blanc. C’est un grave déni de démocratie que d’ignorer volontairement les bulletins blancs, les voix de milliers d’électeurs dont la démarche et le choix de vote sont tout à fait respectables.
  2. Petit à petit, j’ai pris conscience que nous n’avons absolument rien à attendre de nos “représentants-élus” sur cette question. La reconnaissance du vote blanc changerait profondément le fonctionnement de notre vie politique. Mais ce changement, bien que positif pour l’immense majorité des citoyens, ne ferait pas les affaires de tout le monde… Aux citoyenslambdad’aller chercher ce changement !
  3. J’ai confiance dans le collectif Citoyens du Vote Blanc, qui est différent des partis “traditionnels”, parce qu’il rassemble justement des citoyens de tout horizons politiques. Ici, pas de grands projets irréalisables, pas de belles paroles censées cacher une réalité plus sombre. Pour tous, un seul objectif: la reconnaissance du vote blanc.
  4. Je pense que ces élections sont l’occasion de créer, au niveau européen, un vaste mouvement en faveur du vote blanc. En présentant plusieurs listes en France, le CVB peut inspirer des initiatives semblables dans nos pays voisins.
×
François Dreux

François Dreux

Sophie Couka

alligier.sophie@gmail.com

50 ans, 5 enfants, indépendante

Spécialisée dans les problématiques d’organisation et de formation professionnelle. Actrice depuis 30 ans dans le milieu associatif et coopératif.

je suis née en normandie à Rouen, région que j’ai quittée à 20 ans pour finir mes études à Lille.

J’ai débuté ma carrière à Amiens où sont nés mes deux aînés, et je sillonne toujours cette grande région dans le cadre de ma profession.

×
Sophie Couka

Sophie Couka

Philippe Couka

ph.couka@free.fr

<p style=”text-align: justify”><strong>50 ans, ingénieur conseil originaire de la Moselle et de la Nièvre, intervient en entreprise pour traiter de sujets d’organisation de production et de maintenance industrielle, et donne des cours en école d’ingénieurs sur ces thèmes.</strong></p>
<p style=”text-align: justify”>Passionné par la politique citoyenne depuis 30 ans, il recherche les raisons qui maintiennent nos sociétés dans la crise depuis des décennies. Parmi ces causes, l’archaïsme de la pensée des partis institutionnels, qui persistent, malgré leurs échecs répétés, à proposer encore et toujours les mêmes rengaines.</p>
<p style=”text-align: justify”>Dès lors, le vote blanc constitue un moyen légal simple qui peut conduire au changement des règles pour permettre aux citoyens de reprendre le pouvoir.</p>

<blockquote>
<p style=”text-align: justify”>Son credo : “la compétence vaut mieux que l’idéologie.”</p>
</blockquote>

×
Philippe Couka

Philippe Couka

Virginie Homont

virginiehomont@gmail.com

Je souhaite m’engager dans le mouvement Citoyens du Vote Blanc car je partage leurs idées. En tant que citoyenne européenne j’aimerais que le vote blanc soit reconnu comme un vote à part entière, l’expression d’un mécontentement de la politique actuelle qui est la même, que ce soit de “gauche”ou de “droite”

Le vote blanc est la possibilité de dire “non ! je ne souhaite pas cette politique”, afin que les candidats aux élections revoient leurs propositions. La possibilité de dire “non !” aux promesses électorales tout en sachant qu’elles ne seront pas appliquées une fois le candidat élu. Que les électeurs puissent, en intégrant ou en votant pour ce mouvement, exprimer leur ras le bol et leur colère sans pour autant avoir des votes extrémistes qui ne nous mèneront nul part.

C’est une façon efficace de réellement faire entendre notre voix et nos idées tout en effectuant notre devoir civique, car c’est également une notion importante. Le vote fera, j’en suis certaine, revenir des citoyens aux urnes. Ma devise est “votons pour les Citoyens du Vote Blanc” afin de faire changer les mentalités et faire réfléchir les politiques sur leur propositions.

Je souhaite être actrice de la vie politique de mon pays donc de ma vie car la politique me concerne en tant que citoyenne française

×
Virginie Homont

Virginie Homont

Alexandra Hormière

Alexandra Hormière

Marie-Ange Hurand

Marie-Ange Hurand

Jérome Barberon

Jérome Barberon

Alain Jaillard

Soutenir et m’investir dans la reconnaissance du Vote Blanc est, à mes yeux, une démarche totalement citoyenne, responsable et civique qui devra bien un jour, être reconnue. D’élections en élections, le droit (que dis-je, même le devoir) de voter a perdu toute sa substance, voire même de sa légitimité.

L’ électeur/trice n’est plus que dans la défiance de nos soi-disant représentant(e)s. Bref, ras la moumoute d’être contraint systématiquement au “NON-CHOIX” et de devoir  sempiternellement voter pour le moins pire…

Deux raisons principales me poussent à soutenir cette démarche:

1 – L’ABSTENTION : J’ai du mal à saisir que l’on puisse penser se faire entendre et comprendre, en s’abstenant de s’exprimer ! Le droit de vote est certes imparfait puisque déjà, ce seul moyen démocratique universel à la portée de tou(te)s, clos toute communication par la non-reconnaissance du VOTE BLANC, en un suffrage ” non-exprimé”, justement !

Je préfère m’abstenir de m’abstenir car le vote blanc, c’est de l’Abstention Civique !

2 – Le VOTE SANCTION ou REFUGE : une bonne part des déçu(e)s pensent trouver là, le moyen d’être ENFIN reconnu, écouté et prise en compte, voire même donner une leçon…

“Voter Blanc”, c’est un autre moyen de faire bouger les lignes en donnant une représentation concrète des hostiles aux “non-choix”…

C’est un  moyen d’agir ENSEMBLE…Une  révolte pacifique (mais légal) qui conviendra à tous les déçu(e)s.

×
Alain Jaillard

Alain Jaillard

Nelly Tournel

Nelly Tournel

Xavier de Jaeger

Après avoir commencé mes études à Toulouse, je les ai poursuivies au Brésil puis au Canada où j’ai aussi travaillé. Je suis actuellement chercheur (CDD) en Neuroscience à l’INSERM à Bordeaux.
J’ai toujours été convaincu que l’importance de la reconnaissance du vote Blanc comme un suffrage exprimé, d’autant plus que pour la première élection présidentielle à laquelle j’ai pu participer est celle de 2001 avec la très mauvaise surprise du deuxième tour.
J’ai rejoint les Citoyens du Vote Blanc en 2014 pour jouer pleinement mon rôle de citoyen dans les décisions politiques de mon pays et essayer de convaincre les citoyens de l’importance d’un vote Blanc exprimé et non pas seulement compté comme ça l’est actuellement.

×
Xavier de Jaeger

Xavier de Jaeger

Francis Lenne

fralenne@free.fr

Né en 1946, marié et père de trois garçons, enfant du Sud-Ouest, fils de vigneron, étudiant à Bordeaux, a conduit une carrière d’ingénieur et de pilote dans l’armée de l’air puis dans l’industrie.

Dirigeant de centres puis gérant de société, il a contribué à de nombreux projets européens, pour le secteur aéronautique français et avec plusieurs organismes multinationaux.

Il est aujourd’hui président d’une association d’éducation populaire sur la Côte basque.

×
Francis Lenne

Francis Lenne

Martine Chamant

63 ans, Mariée, 2 enfants, 1 petite fille, 1 chien.

Famille peu nombreuse mais unie.

  • Pratique beaucoup de travaux manuels, broderie, couture, tricot, jardinage.
  • Fan de cuisine et bons restaurants.
  • Supportrice du stade TOULOUSAIN.
  • Aime la lecture (surtout les romans historiques)

Expérience :

  • Artisante coiffeuse a la retraite.
  • Ancienne présidente du club de peinture sur soie de mon village.
  • Colistières aux élections municipales de 2001
  • Déléguée du Tribunal de Grandes Instances pour les révisions des listes électorales depuis 2002 jusqu’à nos jours.

Il y à deux sortes de bergers parmi les pasteurs de peuples : ceux qui s’intéressent au gigot et ceux qui s’intéressent a la laine. Aucun ne s’intéresse aux moutons. (Henri de ROCHEFORT)

×
Martine Chamant

Martine Chamant

Sébastien Drouart

38 ans, Pacsé, 1 enfant, électricien.

×
Sébastien Drouart

Sébastien Drouart

Julieanne Oger

30 ans, célibataire, coordinatrice touristique et Conseillère Municipale, Limoges, Haute-Vienne, 87.

Je m’engage dans cette voie, au coté des Citoyens du Vote Blanc, car ces derniers sont le seul pivot démocratique valable, pouvant avoir une portée réelle et directe des citoyens sur les politiques qui n’écoutent plus que leur seul désir de se hisser au pouvoir ou de le conserver au détriment de… de NOUS, de TOUT…

Le vote blanc reconnu comme suffrage exprimé juridiquement dans le résultat final est le seul porteur efficace du message d’opposition à la politique globale des différentes structures étatiques auxquelles il s’appliquera.

Sinon pourquoi s’acharneraient-ils à minorer l’impact que le vote blanc pourrait avoir ?

×
Julieanne Oger

Julieanne Oger

Eric Labbe

60 ans. Employé de banque retraité, ancien conseiller municipal (1989-1992) de Vendôme.

« C’est le vote blanc qui est le vrai candidat. Ma mission est claire : je veux que les votes blancs soient inclus dans les suffrages exprimés. En votant pour notre liste, les électeurs indiqueront clairement qu’aucun candidat ne leur convient.

Près de 30 propositions de loi ont été présentées pour que le vote blanc soit inclus dans les suffrages exprimés et toutes ont été retoquées.

×
Eric Labbe

Eric Labbe

Stéphanie Gall

36 ans, infirmière.

Le droit de vote est un acte civique qui me semble primordial et ne peut me laisser indifférente. Des personnes se sont battues pour l’obtenir, certains y ont même laissé leur vie… Il n’y a pas si longtemps, ce sont les femmes qui ont milité pour l’obtenir. A travers le monde, des peuples se battent toujours pour y accéder…

Ainsi la reconnaissance du vote blanc est pour moi une grande évolution vers une réelle démocratie. La voix de tous les citoyens pourrait enfin être reconnue et entendue lorsqu’ils sont mécontents ou en désaccord avec la politique proposée.

Je pense qu’elle permettrait, de ce fait, limiter les votes sanctions pour des partis extrémistes faute de mieux et réduire l’abstentionnisme.

×
Stéphanie Gall

Stéphanie Gall

René Thieblemont

thieblemontrene@gmail.com

Tête de liste de la Circonscription Ouest.

41 ans, en couple 5 enfants, conseiller en formation.

Très heureux de participer à cette liste et de faire vivre la démocratie participative en participant à la reconnaissance du vote blanc comme vote exprimé.

×
René Thieblemont

René Thieblemont

Fanny Geffray

Fanny Geffray

Jérôme Fouville

La démocratie directe, pour ses détracteurs, est impossible : un problème d’échelle. Si elle l’est – impossible – entre nos “démocraties représentatives” et cette “utopie”, de nombreuses situations sont possibles et cela sans être d’extrême gauche.

Le vote blanc, défendu et proposé par les Citoyens du Vote Blanc, fait émerger de nouveaux possibles. En sus d’être l’expression d’une contestation comme l’abstention l’est, il implique les électeurs. Le fait, inédit en France, qu’une élection puisse être invalidée, va dans le sens d’une politisation de la population. C’est plus de politique et mieux de politique.

Contre la corruption et pour la transparence, nous, Citoyens du Vote Blanc, proposons une alternative à l’oligarchie de la classe dirigeante hiérarchique qui voit la politique comme un métier avec une carrière.

Mettre le peuple au cœur du débat, c’est considérer que la représentation actuelle est une comédie illusionniste et c’est aussi permettre à chacun de peser davantage dans les discussions démocratiques qui le concerne.

De la parole nous faisons un acte.

×
Jérôme Fouville

Jérôme Fouville

Rozenn Fronzes

La classe politique a perdu ma confiance. Je souhaite que des citoyens puissent évaluer, au cœur des institutions, le travail des élus sensés nous représenter.

Je souhaite que grâce au vote blanc, à chaque élection, aucune voix ne soit perdue et que les électeurs aient le droit légitime de dire aux professionnels de la politique :

aucun des programmes ne me convient, retravaillez votre projet.

Il en va du droit de vote et d’une certaine idée de la démocratie.

En clair : J’en ai assez d’être une con-citoyenne et je veux que la règle des 3C s’applique à la vie politique : la confiance, sans contrôle c’est de la co_____e ! Et oui vous avez complété vous même alors votez : CITOYENS du VOTE BLANC

×
Rozenn Fronzes

Rozenn Fronzes

Mickaël Robin

Maître auxiliaire d’anglais au collège âgé de 33 ans.

Je souhaite contribuer, à mon niveau,  à la démocratie. Je veux le faire en permettant aux citoyens, ne se reconnaissant pas dans les différentes propositions faites par les politiques, de voter blanc.

Je suis convaincu que la reconnaissance du vote blanc pourrait faire changer les mentalités de nos dirigeants ainsi que leurs propositions.

Une évolution qui pourrait servir la démocratie mais aussi les autres aspects de nos vies.

×
Mickaël Robin

Mickaël Robin

Pascaline Pavie

Pascaline Pavie

Régis Tersiquel

Régis Tersiquel

Edgar-Alex Oger

26 ans, célibataire

Ayant terminé mes études en Géosciences, Biologie et Environnement à l’Université Montpellier II,  je suis actuellement à la recherche d’un emploi.

J’ai le droit de vote depuis 2005 et mon choix a toujours été « abstention » ou « par défaut » puisque aucun homme ou parti politique ne m’a jamais paru « honnête ». Il me semble que le « plan carrière » domine sur les idées et rare sont ceux qui croient en leur mission.

Je suis persuadé que reconnaître le vote blanc dans les suffrages exprimés pourrait débloquer la situation et, après tout, c’est un droit démocratique que de pouvoir voter pour aucun des candidats et ainsi dire « personne ne me convient, je veux voir un autre paysage politique ».

Les Citoyens du Vote Blanc feront également en sorte qu’un état d’esprit plus sain soit présent en politique grâce notamment au non cumul des mandats (le pouvoir à la longue rend « fou » !!), à la levée d’immunité en cas de corruption ou de prise illégale d’intérêt…etc.

Ce sont les raisons pour lesquelles j’ai donc décidé de m’engager, à mon échelle, auprès des Citoyens du Vote Blanc.

×
Edgar-Alex Oger

Edgar-Alex Oger

Martine Valon

Assistante Sociale durant 25 ans, très investie auprès de diverses associations, je crois à l’efficacité de l’action citoyenne comme moteur de changement.

Avec les Citoyens du Vote Blanc, je veux plus d’éthique en politique, une véritable représentativité des citoyens électeurs par les élus, je défends la reconnaissance du vote blanc comme vote exprimé pour qu’une pleine démocratie puisse exister en France et en Europe.

×
Martine Valon

Martine Valon

Mayalène Videau

Mayalène Videau

Bernard Fournier

Cadre retraité des travaux publics.

Je m’exprime en votant blanc depuis 1981 (déjà 33 ans). J’ai cru pouvoir faire une entorse à la règle que je m’étais donnée en 2012. Erreur funeste ! Me voilà donc de retour au Club des irréductibles.

En fouillant sur Google, j’ai enfin trouvé des compagnons de route : “Les Citoyens du Vote Blanc”, et me voici parti en lutte pour faire reconnaître le bulletin blanc comme vote exprimé.

Suivez nous , nous traçons la route !

×
Bernard Fournier

Bernard Fournier

Monique Bordessoulle

Monique Bordessoulle

Robert Gonzalez

Retraité d’une entreprise publique, défenseur du vote blanc comme mode d’expression à part entière d’une volonté citoyenne.

Avec les Citoyens du Vote Blanc, je veux convaincre tous ceux qui s’abstiennent ou votent par dépit qu‘une alternative responsable, éthique, et efficace est possible grâce au bulletin blanc reconnu comme vote exprimé.

×
Robert Gonzalez

Robert Gonzalez

Marie-Thérèse Fevrier

Marie-Thérèse Fevrier

Bernard Bismuth

Bernard Bismuth

Sandrine Raffel

Sandrine Raffel

Françoise Belanger

Françoise Belanger

Kazimierz Dzyga

Kazimierz Dzyga

Marie-Laurence Gaillot

Marie-Laurence Gaillot

David Baz

David Baz

Marie-Thérèse Richard

Marie-Thérèse Richard

Robert Valon

Dans le Génie Civil, Retraité d’une entreprise publique, avec les Citoyens du Vote Blanc je défends le droit à l’expression de chaque citoyen.

« L’abstention est notre ennemie »

elle doit être combattue par tous les moyens. La reconnaissance du vote blanc comme vote exprimé ne peut être qu’un droit lié à la citoyenneté qui s’exprime devant les urnes. Le parlement européen est le lieu où ce droit civique doit être obtenu.

×
Robert Valon

Robert Valon

Coralie Gonzalez

Enseignante et mère de famille.

Très concernée par  les politiques en faveur de l’Education et de la Jeunesse, toujours en alerte et soucieuse de défendre l’expression démocratique citoyenne, l’engagement au sein du CVB pour la reconnaissance du vote blanc comme vote exprimé s’inscrit dans ma conception de l’égalité de tous les citoyens.

×
Coralie Gonzalez

Coralie Gonzalez

Hervé Finan

Hervé Finan

Sophie Mortier

Sophie Mortier

Catherine Lassure

Catherine Lassure

Enguerrand Couka

Enguerrand Couka

Marie Loupot

Marie Loupot

Yves Ravot

Yves Ravot

Véronique Muzeau

Véronique Muzeau

Gildas Huchet

Gildas Huchet

Hélène Breard

Hélène Breard

Philippe Raoul

Philippe Raoul

Fiona Constant

Fiona Constant

Bruno Chevallier

Bruno Chevallier

Virginie Biaut

Virginie Biaut

Alain Letort

51 ans, ingénieur.

Passionné par le développement industriel raisonné au service des hommes, il aime aussi élever des abeilles, des moutons, des enfants…

×
Alain Letort

Alain Letort

Monique Delmas-Charton

Monique Delmas-Charton

Jean-Baptiste Houriez

49 ans, ingénieur.

Entraînez-le à la SPA, il ne repartira pas seul.

×
Jean-Baptiste Houriez

Jean-Baptiste Houriez

Florence Lotz

Florence Lotz

Pierre Reibel

Pierre Reibel

Clarisse Le Brun-Loupot

Clarisse Le Brun-Loupot

Guy Le Gal

Guy Le Gal

Isabelle Faivre

50 ans, ingénieur, mère de famille nombreuse.

Impliquée dans de nombreux mouvements associatifs, a résidé dans de nombreux pays sur plusieurs continents, ayant toujours le souci de développer des initiatives locales d’accompagnement au développement.

×
Isabelle Faivre

Isabelle Faivre

Donatien Couka

Donatien Couka

Laure Massiani

Laure Massiani

Pascal Germain

Pascal Germain

Anne Lassagne

Anne Lassagne

Laurent Wolfelsperger

Entrepreneur de 49 ans (conseiller/formateur en management) j’ai longtemps été cadre dans les secteurs humains et je me suis toujours investi en politique.

Pourquoi ? Parce que la notion même du mot « Politique » est polysémique.

Au sens « Politeia » – qui concerne la structure et le fonctionnement d’un groupe social, d’une société – je suis engagé depuis mon enfance dans des structures
associatives, collaboratives.

Au sens « Politikos » – qui indique le cadre général d’une société organisée et développée – je suis citoyen à part entière et je participe à la vie de la cité…

Au sens « Politiké » – la pratique du pouvoir (partis politiques) – où mon engagement a trouvé de bien belles amitiés mais aussi des promesses non tenues et des intérêts
souvent trop éloignés de l’intérêt collectif (dans la pratique). Je suis donc « sorti » de ce système pas suffisamment éthique à mon goût.

Je « reprends du service » au sein de CVB car, aujourd’hui, c’est une réelle alternative pour qu’enfin l’on puisse prendre en compte les citoyens désireux de participer activement
à la vie collective et qui ne trouvent pas de réponses adaptées dans les propositions des différents partis politiques en présence.

Ne souhaitant pas donner un blanc-seing à qui que ce soit, ne souhaitant pas ni voter par défaut, ni m’abstenir, ni voter « contre », la proposition de CVB sera de tenir compte de tous les engagés que nous sommes et avoir un poids pour permettre à la politique européenne de s’adapter au monde réel, aux réelles préoccupations, en prenant en compte l’ensemble des citoyens.

Les futur(e)s élu(e)s ont besoins de nos voix, que les nôtres soient reconnues comme étant une réponse aux préoccupations de tous ceux qui ne trouvent pas « chaussure à leur pied » mais qui souhaitent compter et être entendus.

La démocratie participative est en route, CVB en est la meilleure représentation « Politikos » et « Politeia ». Pour le « Politiké » rendez-vous le 25 mai au soir pour connaitre notre réelle représentativité 😉

×
Laurent Wolfelsperger

Laurent Wolfelsperger

Chloé Ravot

Chloé Ravot

Philippe Constant

Philippe Constant

Jocelyne Evanno

Jocelyne Evanno

Louis Raynaud

En attente des informations de Louis.

×
Louis Raynaud

Louis Raynaud

Yann Nussbaum

Yann Nussbaum

Fabienne Sorolla

Je suis mariée, sans enfant et je viens de fêter mes 53 ans.

Engagée en politique en juin 2007, je rejoins le Mouvement Démocrate dès sa création après les élections présidentielles de 2007. Mon engagement premier était la reconnaissance du vote blanc comme le réclamait le MoDem à son début. Très vite déçue que la reconnaissance du vote blanc ne soit plus d’actualité au sein de ce parti.

Lors de ma rencontre avec Stéphane Guyot je fut agréablement surprise de la création du Parti du vote blanc et de l’engagement de son Président.

Depuis ce jour je soutient son engagement et c’est pour cette raison que j’ai accepté de rejoindre sa liste d’Ile-de-France pour les européennes. J’ai quitté le MoDem après les élections municipales de cette année. Je reste centriste dans mes idées mais indépendante de tout parti.

De 2008 à 2014 j’ai été élue conseillère municipale à Draveil dans l’opposition.

×
Fabienne Sorolla

Fabienne Sorolla

Matthieu Doyen

En attente des informations de Matthieu

×
Matthieu Doyen

Matthieu Doyen

Yann Varenne

Yann Varenne

Yann Varenne

© 2010-2022 - Citoyens du Vote Blanc - Parti du Vote Blanc

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?