Géo-localisation et données antécédentes.

 

Circonscriptions-2014-MCCLa circonscription Massif central-Centre regroupe les  régions Auvergne, Centre et Limousin, soit 13 départements.

Aux élections Européennes de 2009, cette circonscription comptait 3 342 417 inscrits, avec un taux d’abstention de 57,43%.

Les votes blancs et nuls avaient totalisé 80 498 votes soit 5,66% des suffrages des votants.

Pour les Européennes de 2014, les Citoyens du Vote Blanc présentent une liste dont vous pouvez découvrir les participants ci-dessous.

Téléchargez le Bulletin de Vote de cette circonscription.

Bulletins-de-vote-pour-le-site-web-MCM

La liste de la circonscription Massif central-Centre

Cliquez sur une photo pour en savoir plus

Céline Busteau

30 ans – Pacsée - Maman d’une petite fille de 3 ans pleine d’énergie - Partenaire d’un homme plein de ressources.

Toulousaine de naissance, Seine et Marnaise d’origine, Charentaise de cœur, Limousine par parenté, ma terre d’accueil aujourd’hui : Les Landes.

Musicienne dans l’âme, je suis captivée par la gastronomie française et régionale, la pâtisserie, les bons vins et la littérature. J’apprécie les vacances en famille, nos moments de tourisme en France, pour la richesse du patrimoine historique et la diversité des paysages tous plus sublimes les uns que les autres.

Maman à 1000% je consacre tout de même du temps à partager ma passion pour la cuisine en animant des ateliers culinaires à domicile et à supporter en famille les rugbymen en rouge et noir de Toulouse.

Concernant mes rares minutes de liberté intellectuelle, j’observe avec inquiétude la France que nous allons laisser à nos enfants. Une France qui s’éteint, qui croule sous des dépenses toujours plus abusives et aberrantes.  Dirigée par des têtes soient disant bien pensantes plus préoccupées par leurs ambitions personnelles que par leur Nation.

J’ai en mémoire un cours de Droit Constitutionnel où j’apprenais ceci :

«La démocratie, c’est le gouvernement du peuple, par le peuple, pour le peuple.» Abraham Lincoln

Il est donc grand temps aujourd’hui que nous reprenions les rênes de notre si Belle France et que nous exprimions diplomatiquement notre mécontentement. OUI, nous pouvons dire NON à ce qui nous est proposé. Voter Blanc, c’est l’alternative qu’il nous faut, c’est entravé une mécanique qui ne donne plus réellement aux citoyens la possibilité de donner son avis.

C’est dans cette optique de réappropriation de notre démocratie que je m’engage auprès de l’association des Citoyens du Vote Blanc avec ferveur et enthousiasme.

×
Céline Busteau

Céline Busteau

Edgar-Alex Oger

26 ans, célibataire

Ayant terminé mes études en Géosciences, Biologie et Environnement à l’Université Montpellier II,  je suis actuellement à la recherche d’un emploi.

J’ai le droit de vote depuis 2005 et mon choix a toujours été « abstention » ou « par défaut » puisque aucun homme ou parti politique ne m’a jamais paru « honnête ». Il me semble que le « plan carrière » domine sur les idées et rare sont ceux qui croient en leur mission.

Je suis persuadé que reconnaître le vote blanc dans les suffrages exprimés pourrait débloquer la situation et, après tout, c’est un droit démocratique que de pouvoir voter pour aucun des candidats et ainsi dire « personne ne me convient, je veux voir un autre paysage politique ».

Les Citoyens du Vote Blanc feront également en sorte qu’un état d’esprit plus sain soit présent en politique grâce notamment au non cumul des mandats (le pouvoir à la longue rend « fou » !!), à la levée d’immunité en cas de corruption ou de prise illégale d’intérêt…etc.

Ce sont les raisons pour lesquelles j’ai donc décidé de m’engager, à mon échelle, auprès des Citoyens du Vote Blanc.

×
Edgar-Alex Oger

Edgar-Alex Oger

Eric Labbe

60 ans. Employé de banque retraité, ancien conseiller municipal (1989-1992) de Vendôme.

« C'est le vote blanc qui est le vrai candidat. Ma mission est claire : je veux que les votes blancs soient inclus dans les suffrages exprimés. En votant pour notre liste, les électeurs indiqueront clairement qu'aucun candidat ne leur convient.

Près de 30 propositions de loi ont été présentées pour que le vote blanc soit inclus dans les suffrages exprimés et toutes ont été retoquées.

×
Eric Labbe

Eric Labbe

François Dreux

26 ans. Etudiant. Habite en Eure-et-Loir (28)

J'ai choisi de m'engager dans cette campagne des Européennes pour 4 raisons :

  1. Je suis bien sûr favorable, comme tous les autres candidats, à la reconnaissance du vote blanc. C'est un grave déni de démocratie que d'ignorer volontairement les bulletins blancs, les voix de milliers d'électeurs dont la démarche et le choix de vote sont tout à fait respectables.
  2. Petit à petit, j'ai pris conscience que nous n'avons absolument rien à attendre de nos "représentants-élus" sur cette question. La reconnaissance du vote blanc changerait profondément le fonctionnement de notre vie politique. Mais ce changement, bien que positif pour l'immense majorité des citoyens, ne ferait pas les affaires de tout le monde... Aux citoyenslambdad'aller chercher ce changement !
  3. J'ai confiance dans le collectif Citoyens du Vote Blanc, qui est différent des partis "traditionnels", parce qu'il rassemble justement des citoyens de tout horizons politiques. Ici, pas de grands projets irréalisables, pas de belles paroles censées cacher une réalité plus sombre. Pour tous, un seul objectif: la reconnaissance du vote blanc.
  4. Je pense que ces élections sont l'occasion de créer, au niveau européen, un vaste mouvement en faveur du vote blanc. En présentant plusieurs listes en France, le CVB peut inspirer des initiatives semblables dans nos pays voisins.
×
François Dreux

François Dreux

Julieanne Oger

30 ans, célibataire, coordinatrice touristique et Conseillère Municipale, Limoges, Haute-Vienne, 87.

Je m’engage dans cette voie, au coté des Citoyens du Vote Blanc, car ces derniers sont le seul pivot démocratique valable, pouvant avoir une portée réelle et directe des citoyens sur les politiques qui n’écoutent plus que leur seul désir de se hisser au pouvoir ou de le conserver au détriment de… de NOUS, de TOUT…

Le vote blanc reconnu comme suffrage exprimé juridiquement dans le résultat final est le seul porteur efficace du message d’opposition à la politique globale des différentes structures étatiques auxquelles il s’appliquera.

Sinon pourquoi s’acharneraient-ils à minorer l’impact que le vote blanc pourrait avoir ?

×
Julieanne Oger

Julieanne Oger

Martine Chamant

63 ans, Mariée, 2 enfants, 1 petite fille, 1 chien.

Famille peu nombreuse mais unie.

  • Pratique beaucoup de travaux manuels, broderie, couture, tricot, jardinage.
  • Fan de cuisine et bons restaurants.
  • Supportrice du stade TOULOUSAIN.
  • Aime la lecture (surtout les romans historiques)

Expérience :

  • Artisante coiffeuse a la retraite.
  • Ancienne présidente du club de peinture sur soie de mon village.
  • Colistières aux élections municipales de 2001
  • Déléguée du Tribunal de Grandes Instances pour les révisions des listes électorales depuis 2002 jusqu'à nos jours.

Il y à deux sortes de bergers parmi les pasteurs de peuples : ceux qui s’intéressent au gigot et ceux qui s’intéressent a la laine. Aucun ne s’intéresse aux moutons. (Henri de ROCHEFORT)

×
Martine Chamant

Martine Chamant

Pierre Admirat

27 ans, Agent de Sécurité

Passionné d'Histoire et de cinéma, je pratique le rugby depuis ma plus tendre enfance.

Au delà de représenter des gens, le Vote Blanc exprime une idée et il est un vrai choix.

C'est pourquoi j'ai décidé de représenter ce choix aux cotés des Citoyens du Vote Blanc afin que TOUS les Citoyens soient représentés et entendus dans Notre Pays.

×
Pierre Admirat

Pierre Admirat

Sébastien Drouart

38 ans, Pacsé, 1 enfant, électricien.

×
Sébastien Drouart

Sébastien Drouart

Stéphanie Gall

36 ans, infirmière.

Le droit de vote est un acte civique qui me semble primordial et ne peut me laisser indifférente. Des personnes se sont battues pour l’obtenir, certains y ont même laissé leur vie... Il n’y a pas si longtemps, ce sont les femmes qui ont milité pour l’obtenir. A travers le monde, des peuples se battent toujours pour y accéder...

Ainsi la reconnaissance du vote blanc est pour moi une grande évolution vers une réelle démocratie. La voix de tous les citoyens pourrait enfin être reconnue et entendue lorsqu’ils sont mécontents ou en désaccord avec la politique proposée.

Je pense qu’elle permettrait, de ce fait, limiter les votes sanctions pour des partis extrémistes faute de mieux et réduire l’abstentionnisme.

×
Stéphanie Gall

Stéphanie Gall

© 2010-2019 - Citoyens du Vote Blanc - Parti du Vote Blanc

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?