Géo-localisation et données antécédentes.

 

Circonscriptions-2014-IDFLa circonscription Ile de France regroupe Paris et les départements de la Région Parisienne, soit 8 départements.

Aux élections Européennes de 2009, cette circonscription comptait 6 823 189 inscrits, avec un taux d’abstention de 57,94%.

Les votes blancs et nuls avaient totalisé 71 956 votes soit 2,51% des suffrages des votants.

Pour les Européennes de 2014, les Citoyens du Vote Blanc présentent une liste dont vous pouvez découvrir les participants ci-dessous.

Téléchargez le Bulletin de Vote de cette circonscription.

 

 


La liste de la circonscription Ile de France

Cliquez sur une photo pour en savoir plus

Alain Jaillard

Soutenir et m'investir dans la reconnaissance du Vote Blanc est, à mes yeux, une démarche totalement citoyenne, responsable et civique qui devra bien un jour, être reconnue. D'élections en élections, le droit (que dis-je, même le devoir) de voter a perdu toute sa substance, voire même de sa légitimité.

L' électeur/trice n'est plus que dans la défiance de nos soi-disant représentant(e)s. Bref, ras la moumoute d'être contraint systématiquement au "NON-CHOIX" et de devoir  sempiternellement voter pour le moins pire…

Deux raisons principales me poussent à soutenir cette démarche:

1 - L'ABSTENTION : J’ai du mal à saisir que l'on puisse penser se faire entendre et comprendre, en s'abstenant de s’exprimer ! Le droit de vote est certes imparfait puisque déjà, ce seul moyen démocratique universel à la portée de tou(te)s, clos toute communication par la non-reconnaissance du VOTE BLANC, en un suffrage " non-exprimé", justement !

Je préfère m'abstenir de m'abstenir car le vote blanc, c'est de l'Abstention Civique !

2 - Le VOTE SANCTION ou REFUGE : une bonne part des déçu(e)s pensent trouver là, le moyen d'être ENFIN reconnu, écouté et prise en compte, voire même donner une leçon…

"Voter Blanc", c'est un autre moyen de faire bouger les lignes en donnant une représentation concrète des hostiles aux "non-choix"...

C'est un  moyen d'agir ENSEMBLE...Une  révolte pacifique (mais légal) qui conviendra à tous les déçu(e)s.

×
Alain Jaillard

Alain Jaillard

Alain Mourguy

×
Alain Mourguy

Alain Mourguy

Alexandra Hormière

×
Alexandra Hormière

Alexandra Hormière

Alexis Lenne

×
Alexis Lenne

Alexis Lenne

Carole Debrie

×
Carole Debrie

Carole Debrie

Cyril Dubos

×
Cyril Dubos

Cyril Dubos

David Gillet

david.gillet.85@gmail.com

Je suis convaincu depuis longtemps que voter n'est pas un droit mais un devoir, et dans ma conception du vote, il faut alors pouvoir laisser le choix de voter blanc (et que cela soit reconnu).

La législation actuelle ne prends pas en compte les votes blancs jusqu'au bout ; elle ne fait que les recenser. Le vote blanc permettrait à toute un pan de la population d'exprimer son ras-le-bol de la politique, tout bords confondus.

×
David Gillet

David Gillet

Dominique Lalanne

×
Dominique Lalanne

Dominique Lalanne

Fabienne Sorolla

Je suis mariée, sans enfant et je viens de fêter mes 53 ans.

Engagée en politique en juin 2007, je rejoins le Mouvement Démocrate dès sa création après les élections présidentielles de 2007. Mon engagement premier était la reconnaissance du vote blanc comme le réclamait le MoDem à son début. Très vite déçue que la reconnaissance du vote blanc ne soit plus d'actualité au sein de ce parti.

Lors de ma rencontre avec Stéphane Guyot je fut agréablement surprise de la création du Parti du vote blanc et de l'engagement de son Président.

Depuis ce jour je soutient son engagement et c'est pour cette raison que j'ai accepté de rejoindre sa liste d'Ile-de-France pour les européennes. J'ai quitté le MoDem après les élections municipales de cette année. Je reste centriste dans mes idées mais indépendante de tout parti.

De 2008 à 2014 j'ai été élue conseillère municipale à Draveil dans l'opposition.

×
Fabienne Sorolla

Fabienne Sorolla

France Guenaud

×
France Guenaud

France Guenaud

Francis Couturier

×
Francis Couturier

Francis Couturier

Gérald Brachet

×
Gérald Brachet

Gérald Brachet

Jérome Barberon

×
Jérome Barberon

Jérome Barberon

Katia Lebaillif

×
Katia Lebaillif

Katia Lebaillif

Loïc Reder

×
Loïc Reder

Loïc Reder

Magali Delamour

magalidelamour@gmail.com

Porte-Parole des Citoyens du Vote Blanc.

Psychologue clinicienne, Présidente de l'association "Les Alter-Egaux".

×
Magali Delamour

Magali Delamour

Marie-Ange Hurand

×
Marie-Ange Hurand

Marie-Ange Hurand

Marion Schneiter

×
Marion Schneiter

Marion Schneiter

Martine Serrat

khyzarm@yahoo.fr

La reconnaissance du vote blanc est essentielle : elle donne la valeur exacte du choix de ne pas subir des élites auto-proclamées par le truchement du suffrage universel. Et remet en cause l'imposture de légitimité d'un processus d'accaparation du pouvoir qui n'a que trop duré.

×
Martine Serrat

Martine Serrat

Mireille Thomas

×
Mireille Thomas

Mireille Thomas

Nelly Tournel

×
Nelly Tournel

Nelly Tournel

Olivier Anoge

×
Olivier Anoge

Olivier Anoge

Patricia Béquet

bequetpatricia@gmail.com
×
Patricia Béquet

Patricia Béquet

Patrick Labille

p.labille.cvb@free.fr

Il est simplement temps, pour une démocratie comme la France, de grandir et d’accepter que chaque vote ait une valeur identique.

Il est temps que le citoyen qui n’adhère pas aux projets politiques proposés ne soit pas contraint à l’abstention ou à un vote blanc sans aucune valeur électorale.

Enfin, il est temps que les représentants politiques, dans leur ensemble, puissent être mis en minorité lors d’élections si les citoyens estiment qu’il en va de l’intérêt du pays…

Le peuple doit pouvoir exprimer son désir de changement par l’urne et ainsi créer l’opportunité d’imposer ses propres aspirations.

×
Patrick Labille

Patrick Labille

Philippe Loth

×
Philippe Loth

Philippe Loth

Richard Pezet

×
Richard Pezet

Richard Pezet

Sarah Mortier

×
Sarah Mortier

Sarah Mortier

Stéphane Casse

×
Stéphane Casse

Stéphane Casse

Stéphane Gueroui

×
Stéphane Gueroui

Stéphane Gueroui

Stéphane Guyot

stephane.guyot@parti-du-vote-blanc.fr

Agent immobilier âgé de 44 ans, marié et père de 3 enfants, je pense que je n’ai rien de l’homme politique tel qu’on a l’habitude de le voir.

Bien que passionné par les débats d’idées, je ne me suis jamais engagé dans quelque parti que ce soit et je reconnais davantage les idées de bon sens que les dogmes idéologiques.

En 1995, face au duel Chirac/Jospin, j'ai pris conscience de la règle du "voter pour le moins pire" imposée aux électeurs.

Pour la première fois j’ai voulu voter blanc pour dire qu’aucun des 2 ne me convenait, mais je ne pouvais pas le faire.

L’idée du vote blanc allait faire son chemin. Un premier projet d’association sera rédigé mais restera dans un tiroir. C’est en avril 2010, alors que la France gronde de plus en plus et que l’abstention bat de nouveaux records que je crée finalement le Parti du Vote Blanc / Citoyens du Vote Blanc.

Le vote blanc est la réponse à cette colère. Face au ras-le-bol grandissant des citoyens devant une classe politique sourde et incapable de se remettre en cause, le vote blanc est le seul outil pacifique permettant aux électeurs d’exprimer leur désaccord."

En m’appuyant sur les réseaux sociaux pour lancer mon mouvement, je réalise alors que le vote blanc répond à une attente importante de citoyens de tout horizon.

Simple citoyen issu d’une "France d’en bas qui se lève tôt pour gagner (pas beaucoup) plus" devenu candidat atypique aux présidentielles de 2012, aux législatives 2012, aux européennes 2014, je veux être le représentant de tous ceux qui souhaitent exprimer leur désaccord et jeter les bases d’une vraie démocratie.

×
Stéphane Guyot

Stéphane Guyot

Thierry Gonthier

×
Thierry Gonthier

Thierry Gonthier

Virginie Homont

virginiehomont@gmail.com

Je souhaite m'engager dans le mouvement Citoyens du Vote Blanc car je partage leurs idées. En tant que citoyenne européenne j'aimerais que le vote blanc soit reconnu comme un vote à part entière, l'expression d'un mécontentement de la politique actuelle qui est la même, que ce soit de "gauche"ou de "droite"

Le vote blanc est la possibilité de dire "non ! je ne souhaite pas cette politique", afin que les candidats aux élections revoient leurs propositions. La possibilité de dire "non !" aux promesses électorales tout en sachant qu'elles ne seront pas appliquées une fois le candidat élu. Que les électeurs puissent, en intégrant ou en votant pour ce mouvement, exprimer leur ras le bol et leur colère sans pour autant avoir des votes extrémistes qui ne nous mèneront nul part.

C'est une façon efficace de réellement faire entendre notre voix et nos idées tout en effectuant notre devoir civique, car c'est également une notion importante. Le vote fera, j'en suis certaine, revenir des citoyens aux urnes. Ma devise est "votons pour les Citoyens du Vote Blanc" afin de faire changer les mentalités et faire réfléchir les politiques sur leur propositions.

Je souhaite être actrice de la vie politique de mon pays donc de ma vie car la politique me concerne en tant que citoyenne française

×
Virginie Homont

Virginie Homont

Virginie Paquin-Gruet

×
Virginie Paquin-Gruet

Virginie Paquin-Gruet

Yann Nussbaum

Yann Nussbaum

© 2010-2019 - Citoyens du Vote Blanc - Parti du Vote Blanc

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?