Après une période de mise en place, de tests et de création du contenu, le site www.stephaneguyot2017.fr est désormais accessible à toutes et à tous.

Annonce-www.stephaneguyot2017.frCe site a été réalisé à l’attention de deux types de populations : les élus, susceptibles de donner au candidat blanc leur parrainage, et les militants et sympathisants, afin qu’ils puissent participer à la récolte des fameux 500 parrainages.

Un outil pour récolter 500 parrainages.

Les Citoyens du Vote Blanc ne bénéficient pas de financement, en dehors des dons et des adhésions.

Réussir à faire le tour de milliers de communes est donc une mission irréalisable par les seuls membres du comité exécutif, et par notre candidat Stéphane Guyot : nous avons besoin de l’aide de tous.

Au début de l’été, nous avons mis au point et commencé à diffuser un “kit” à l’attention des membres, sympathisants et militants.

En période de test, ce kit a permis d’interroger 70 maires avec 20% de réponses positives, 24% de réponses négatives et 55% de “pourquoi pas”.

Nous allons tenter de diffuser ce kit au plus grand nombre pour que, d’ici début 2017, nous ayons une vision de nos possibilités vis-à-vis de ce scrutin très prisé.

Ce que la nouvelle loi sur les parrainages va changer.

La période d’envoi des signatures est très courte, du 5 au 17 mars 2017. Durant cette période, les élus sont censé renvoyer un document au Conseil Constitutionnel qui s’assure de la validité des signatures.

L’une des nouveautés, c’est que les promesses de signatures seront publiques. Trois fois par jour, les listes seront publiées. On verra donc très rapidement les candidats ayant fait le plein – voir le “trop plein”.

Si ce “trop plein” est considéré comme un frein à la pluralité, on peut imaginer que les élus de bonne foi, ceux qui ne se sont pas encore prononcés, décident de donner leur parrainage à des formations qui les méritent, et qui peinent à les obtenir.

En parallèle, si les grands partis engrangent des milliers de signatures, ce constat sera aussi public et prouvera une fois de plus l’existence d’une oligarchie.

Tout reste encore ouvert à ce stade. Un sondage de janvier 2016, commandé par la société Elabe, nous informe que 78% des sondés se disent prêts à voter à une élection présidentielle pour un candidat qui ne serait “ni issu ni soutenu par un parti politique”.

Nous sommes convaincus que le projet des Citoyens du Vote Blanc est le projet le plus réaliste, le plus rapide, le plus efficace et le plus sain pour redonner la possibilité aux Françaises et Français de dire non à une classe politique prisonnière de son propre système, globalement corrompue, constituée de professionnels de la politique carriéristes qui ne votent que des lois qui les protègent alors que les citoyens attendent le contraire de leur part et expriment de plus en plus leur désapprobation.

0 Commentaires

Laisser une réponse

© 2010-2017 - Citoyens du Vote Blanc - Parti du Vote Blanc

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?